Nom du ravageur : La mineuse de la tomate (à ne pas confondre avec Liriomyza)
Nom latin : Tuta Absoluta

Description du ravageur

Adulte de 10 mm et présentent des habitats nocturnes, les femelle peuvent pondre jusqu’aux 260 œufs sur la partie inférieur des feuilles. Le ravageur passe par quatre stades larvaires (de 0.7 mm jusqu’au 7 mm). Les pupes ou chrysalide se localisent sur le sol ou sur les feuilles ou même sur les fruits de plante. L’hivernation passe sous l’état de œufs ou pupe ou adulte.

Dégâts du ravageur

Tuta absoluta engendre des dégâts seulement sur les cultures solanacées (Tomate principalement, Pomme de Terre, Aubergine). Les dégâts sont catastrophiques, elle ravage la totalité de la plante (cf. Photos)

Origine du ravageur

En Espagne, la présence de Tuta absoluta (Lepidoptera: Gelechiidae – Liste A1 de l’OEPP) a été notée pour la première fois en 2006 sur des cultures de tomate dans la province de Castellón (Comunidad Valenciana).

En 2007, T. absoluta a été détectée dans plusieurs sites le long de la côte méditerranéenne dans la province de Valencia (Comunidad Valenciana) où elle a provoqué d’importants dégâts. Des pertes allant jusqu’à 100% ont été observées dans des cultures de tomate plantées au cours de l’hiver dans la province de Valencia. Le ravageur a aussi été détecté sur l’île d’Ibiza (Baleares).

La sévérité des dégâts sur les cultures de tomate et le potentiel du ravageur pour une plus grande dissémination soulèvent une forte inquiétude chez les cultivateurs de tomate en Espagne. La situation de Tuta absoluta en Espagne peut être décrite ainsi: Présent, signalé pour la première fois en 2006, endommageant des cultures de tomate dans la Comunidad Valenciana (Castellón, Valencia) et les Islas Baleares (Ibiza).

Note: T. absoluta est un ravageur d’origine sud-américaine qui est signalé en: Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela. Jusqu’àce premier signalement en Espagne, il était absent de la région OEPP. Sa principale plante-hôte est la tomate (Lycopersicon esculentum) mais il peut aussi attaquer l’aubergine (Solanum melongena), la pomme de terre (S. tuberosum), le pépino (S. muricatum) et des solanacées adventices (Datura stramonium, Lycium chilense et S. nigrum).

Dernière information est la présence de ce ravageur en Algérie

Ressources & Bibliographie
Urbaneja A, Vercher R, Navarro V, García Marí F, Porcuna JL (2007) La polilla del tomate, Tuta absoluta. Phytoma-España no. 194, 16-23.

Butlletí Oficial de les Illes Balears. 6 d’octubre de 2007 Fascicle I de 2 Núm. 150. http://boib.caib.es/pdf/2007150/mp1.pdf

FreshPlaza: Noticias del sector de frutas y verdura : España: alertan que la campaña de tomate valenciano peligra por la plaga Tuta absoluta. http://www.freshplaza.es/news_detail.asp?id=2288

España: Agricultura establece las medidas para combatir en 2008 la plaga de la polilla del tomate en la Comunitat Valenciana. http://www.freshplaza.es/news_detail.asp?id=2735

Gobierno del principado de Asturias http://www.asturias.es/Asturias/descargas/Documentos%20de%20Sanidad%20Vegetal/Tuta_absoluta.pdf

Diario de Ibiza ; El Consell Insular inicia un tratamiento de choque contra la plaga del tomate. http://www.diariodeibiza.es/secciones/noticia.jsp?pRef=3162_2_184017__Local-Consell-Insular-inicia-tratamiento-choque-contra-plaga-tomate
Detectado un foco de una plaga que afecta a las tomateras en una finca en Son Ferriol. http://www.diariodemallorca.es/secciones/noticia.jsp?pRef=1639_2_289082__Mallorca-Detectado-foco-plaga-afecta-tomateras-finca-Ferriol